Par
Auteur
/ Mercredi 15 novembre 2017 à 12:36 14
Jean-Luc Mélenchon. Photo © PDN/SIPA

Médias. “D’ici quelques jours, Capital et L’Express veulent tirer leurs salves de commande”, prévient le patron de la France insoumise.

“Je sais que le canon à merde va encore tonner, contre moi cette fois-ci. D’ici quelques jours, Capital et L’Express veulent tirer leurs salves de commande”, écrit Jean-Luc Mélenchon, dans une chronique intitulée “L’égout médiatique crache à pleins tuyaux” et publiée sur son blog, mercredi. Les deux journaux s’apprêteraient à publier prochainement des enquêtes sur son patrimoine.

“En effet, après sept mois de bashing ininterrompu, dont le blogueur Antoine Léaument a fait le recensement, il y a encore des rédacteurs en chef pour passer des commandes de bashing”, se plaint ainsi le patron de la France insoumise (le “blogueur” en question n'est autre que le responsable de sa communication numérique). “Heureusement, dans les deux rédactions, il existe des insoumis, à tous les niveaux. Cela me permet de savoir assez exactement les intentions et l’ambiance de haine qui m’entoure de la part de ces gens.”

Sur le même sujet

“Sur le terrain, les retours de contact avec ces journalistes sont terribles. Les questions qu’ils posent, leur manière d’essayer d’intimider les gens pour les obliger à répondre, les questionnaires du matin pour le soir, l’arrogance et le sentiment d’avoir tous les droits qui les animent, tout est à vomir”, poursuit-il. “Quand au fond il s’agit de revenir sur mes années en Essonne et surtout sur mon patrimoine il y a… 19 ans ! Je fais une mise en demeure et je poursuivrai le moment venu en diffamation. Ces gens vont donc insinuer, et accrocher midi a minuit, sans oublier le venin des habituels ‘témoignages anonymes’ dont ils sont coutumiers.”

“Bien évidemment, il est impossible que j’aie commis quelque acte délictueux ou immoral que ce soit. Si ce n’était pas le cas, il y a longtemps que ça se saurait”, affirme encore le député d’extrême gauche de Marseille. “En effet depuis ma première élection nationale mon patrimoine a fait l’objet de nombreuses et régulières déclarations, toutes accessibles au public et à mes ennemis qui ne se sont pas privés d’y recourir déjà souvent.”

Sur le même sujet

Jean-Luc Mélenchon annonce enfin ouvrir une rubrique sur son blog qui sera “consacrée aux questions malveillantes d’où qu’elles viennent et aux fausses informations d’où qu’elles viennent. Mon but est de rien laisser sans réponse sans pour autant donner une place centrale aux flots de l’égout médiatique.”

En mars dernier, l'impétrant de la France insoumise avait déclaré sur son blog, quelques heures avant la publication des déclarations de patrimoine des onze candidats à la présidentielle par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), un “patrimoine net” proche d’un million d’euros (965 000 euros pour être précis), essentiellement composé d'un appartement parisien d'une valeur de 837 000 euros et d'une maison de campagne d'une valeur de 190 000 euros. Par ailleurs, il avait déclaré 165 000 euros de dette et 98 000 d'épargne.