Le braquage a été commis jeudi soir à l’heure de la fermeture par trois hommes cagoulés et armés.

Violente fin de journée, jeudi, pour des employés du supermarché Leclerc de Montgeron et 80 000 € envolés au moment de la fermeture. Les policiers de la sûreté départementale ont été saisis de l’enquête.

Il est peu après 20 h 30 quand trois hommes cagoulés et armés entrent dans l’enseigne par la porte réservée au personnel. Les derniers clients viennent de quitter les lieux.

Les salariés restants sont menacés et molestés. Les malfaiteurs, équipés d’armes de poing, les regroupent dans une même pièce et demandent les téléphones portables pour éviter que l’alerte ne soit donnée. Un des employés refuse. Il est alors frappé à plusieurs reprises au niveau du visage.

«Ils étaient bien renseignés»

Malgré cette précaution prise par les voleurs, au même moment, les policiers du commissariat de Montgeron sont avertis qu’un vol à main armée est en cours. Les forces de l’ordre arriveront trop tard.

Pendant qu’un des braqueurs surveille les otages, les deux autres se font ouvrir les portes du coffre-fort. C’est là qu’ils trouvent la recette du magasin. Après avoir fait main basse sur l’important butin, les trois hommes prennent la fuite. Les enquêteurs pensent qu’une autre personne les attendait à l’extérieur pour ne pas perdre de temps.

Il est aux alentours de 20 h 50 quand les fonctionnaires arrivent finalement sur les lieux et réalisent les premières constatations. Les experts de la police technique et scientifique essayent de trouver des indices. Les bandes des caméras de vidéosurveillance sont visionnées.

Source