Par 
Auteur
 
/ Mardi 14 mars 2017 à 17:240
Emmanuel Macron. Photo © UGO AMEZ/SIPA
Emmanuel Macron. Photo © UGO AMEZ/SIPA

Justice. Selon nos confrères de France Inter, la justice vient d'ouvrir une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel dans l'affaire dite "Las Vegas".

La justice a décidé d'agir. Selon nos confrères de France Inter, le parquet de Paris vient d'ouvrir une enquête, confiée à l'OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales). Cette enquête fait suite "à un signalement de l'Inspection générale des finances, envoyé le 8 mars, jour où le Canard Enchaîné révélait l'existence d'un rapport sur cette soirée à près de 380 000 euros, organisée sans appel d'offres. En marge du grand rendez-vous annuel de l'innovation technologique, l'événement avait permis à Emmanuel Macron de tenir la vedette devant quelques 500 personnalités" expliquent nos confrères.

Anticor a alerté la justice sur la déclaration de patrimoine de Macron

Ce lundi, l’association Anticor, réputée de gauche, et qui cherche à lutter contre la corruption dans le monde politique, avait déjà demandé à la Haute autorité pour la transparence d’ouvrir une enquête sur une autre affaire impliquant le leader d’En marche ! : sa déclaration de patrimoine. Une pétition en ligne publiée sur le site chance.org a également déjà récolté plus de 16 000 signatures. Adressée au parquet national financier et au procureur de Paris, elle demande que la lumière soit faite sur ce que David van Hemelryck appelle “les scandales Macron”.