Repéré par les policiers, le Niçois qui vendait sur Le Bon Coin "des objets récupérés sur la Prom" a été interpellé, révèle "Nice-Matin".

Modifié le 20/07/2016
Des personnes rendent hommage aux victimes de l'attentat de Nice, Photo d'illustration.

Des personnes rendent hommage aux victimes de l'attentat de Nice, Photo d'illustration.

Une revente des plus abjectes. Alors que la tragédie de Nice est encore dans tous les esprits, un homme n'a pas hésité à se faire de l'argent sur le dos des victimes, assure Nice-Matin ce mercredi. D'après le quotidien de presse régionale, un individu de 39 ans a été interpellé et placé en garde à vue lundi à Auvare dans les Alpes-Maritimes pour avoir revendu sur Internet des objets personnels des victimes de l'attentat du 14 juillet. Repéré par les policiers de la cybercriminalité de la police judiciaire, le Niçois proposait sur le site Le Bon Coin « des objets récupérés sur la Prom ».

« Des objets de récupération »

Le quotidien explique que les forces de l'ordre ont ainsi découvert à son domicile lors d'une perquisition des lunettes, des drapeaux, un bracelet ou encore une bague dont l'origine semble « douteuse », le suspect évoquant « des objets de récupération », se défendant toutefois d'avoir profité du chaos pour piller les lieux de l'attaque. Le trentenaire devrait être présenté au parquet de Nice ce mercredi.

 la tuerie de Nice a fait « 84 morts, 331 blessés », dont « 15 encore entre la vie et la mort ».