cop21

 

Quand on aborde le sujet « environnement », beaucoup préfèrent rester dans l’illusion de vérité que la caverne dans laquelle ils vivent au quotidien veut bien le leur montrer (cf. Allégorie de la Caverne).  Les Français « de souche » se sentent comme des déportés des goulags,  condamnés aux travaux forcés avec les impôts qui augmentent dans leur pays, aujourd’hui livré à la loi de la jungle !

Quand on dit que l’argent est le nerf de la guerre, le manque d’argent est une fabrique de perdants condamnant les Français et autres européens, aux camps de rééducation pour l’acceptation des immigrés et aux aides sociales qui leur sont attribuées ! Il est certain que les socialistes, donc le credo est soumission… veulerie….Enfin… toute la panoplie trahit toujours le peuple après leur avoir vendu des idéaux débilitants destinés à la niaiserie occidentale.  La mosaïque de peuples rassemblés, le dithyrambe outrancier chanté par des hommes politiques opportunistes et des journalistes incultes ne changeront rien à cette réalité, car les références culturelles sont étrangères, et même souvent irréductibles, les unes aux autres. Lorsque les politiciens obtiennent leur mandat par l’électorat, pour s’assurer que les valeurs de la Charte écologique soit mise en œuvre, ils n’ont que faire de la transition de la  « pollution » !

Des réunions groupant régulièrement les grands de ce monde qui oublient que la nature n’a que faire de la politique qu’elle soit de droite ou de gauche (preuve en est la fonte des glaciers) il y a ce manque de prestation de services tout court : en droit, ça s’appelle « Faux, usage de faux et tromperie ».  Au lieu d’organiser des vidéo-conférences, vous vous réunissez tous, sans tenir compte de la médiane des dépenses par habitant parmi les divers pays et les différents continents. Heureux de blablater et de pavaner, parlant écologie et taxes, aucun de vous ne donne le bon exemple ! Surtout, vous, Monsieur Hollande (dont l’échec économique est aujourd’hui total), ne dédaignez pas les plaisirs de la table, nous pouvons le constater à votre bouille bien joufflue (bravo, vous n’êtes pas ridé grâce à votre peau bien tendue) et vos boutons toujours prêts à craquer !

Bref, réunissant les «  non faméliques » de la planète, vous discutez bêtises qui nous coûtent chers à nous les terriens. Pour ne pas plomber l’économie, en votre qualité de vassal des Bédouins et des Américains, vous faites tout votre possible pour freiner en matière d’innovation les moteurs à eau ou à air et combien d’autres technologies sans parler des inventions de Nicola Tesla mises au rencart depuis des dizaines d’années ! Les écologistes à la noix, que la mièvrerie médiatique se plait à dépeindre, sont présents pour faire du cinéma et penser à leur portefeuille de députés et à leurs fonctions politiques qui leur permettent de faire bouillir avantageusement leur gamelle ! La démocratie est comme un jeu de cartes, toutes les couleurs et tendances politiques hypocrites doivent y être représentées (enfin presque toutes), mêmes les moins reluisantes, en fonction des règles de la « bien-pensance populaire ». Il y a des choses qu’il faut taire pour éviter de nuire aux stratégies à long terme, dans les domaines des relations extérieures, du commerce… toutes les décisions prises par le pouvoir devraient être connues des citoyens.

Tout acte déposé par un élu ou un membre d’une fonction publique devrait être consigné par écrit et consultable par tous. La politique c’est du théâtre. Les paroles s’envolent, les actes restent gravés ! La mère Duflot est aussi bien grasse sans parler de sa copine  Emmanuelle quelque chose. Remarquez, il vaut mieux faire envie que pitié. Quand on tombe, c’est vrai, il vaut mieux tomber sur un pli que sur un os ! Qu’en pensez-vous, quelle vision du monde avez-vous à présent avec toutes les catastrophes climatiques ? Cela vaut bien des moments conviviaux passés à faire ripaille en parlant pollution ! L’actualité est pourtant facile à comprendre et à décrypter : Lorsqu’un fait est encensé et « monté en épingle », c’est qu’il y a tromperie et souvent mensonge, si le fait est attaqué de toute part, c’est qu’il est (très) proche de la vérité ! Je ne suis pas du tout paranoïaque juste les pieds sur terre… Il est devenu courant, voire classique et constant, d’assister à une présentation complètement tronquée, si ce n’est totalement inversée des choses et des événements.

Pour l’actu, ça se casse la gueule, de toute manière, ce n’est plus à prouver, donc c’est « comment s’en sortir » qui m’importe vraiment. Se préparer, c’est la réalité ! Ne perdez pas de vue et d’idée, les capacités de manipulations liées à la progression des techniques abouties du marketing politique concernant les énergies fossiles, les accords passés entre les USA,  les Bédouins et leur pétrole, le tort causé aux multinationales ainsi qu’à leurs actionnaires ( sans oublier les taxes prélevées dans ce domaine par nos états goulus) si on développait de l’énergie propre et gratuite ! Il est plus qu’honnête et légitime de voir tous les aspects de l’histoire… Le pouvoir corrompt tout et pour les salauds, la fin justifie les moyens.

Monsieur Le Président, pantin de la démocratie, vous êtes un instrument servile et conscient de la fausse transition. Ce genre de manœuvre, on connait bien chez nous. Agiter un mouchoir pendant que l’essentiel se passe en coulisse… vous faites une diversion pendant que l’essentiel est sous contrôle. Une minorité  politique profite à fond du peuple ! C’est pareil partout, avec de mécanismes différents. Le peuple croit obtenir quelque chose, mais ce qui est fondamental reste où il doit ! La vérité,  c’est que les puissants (politiques, banques, mines, industries) ne lâcheront jamais le blé se moquant de la pollution ! Les médias nous montrent une distorsion de la réalité vécue, un mensonge concernant les « grandes » améliorations en matière environnementale.  Entre le droit et le pouvoir, il faut choisir. Les évolutions technologiques et économiques rendent nécessaires de nouveaux droits de l’homme qui proclament le droit de vivre dans un environnement non dégradé et non pollué. Projetez- vous dans l’avenir des gaz de schistes en France. Pensez-vous que vous êtes informés de ce qui se trame à ce sujet…Tolérez- vous que vos descendants soient obligés de payer l’eau à prix fort aux lobbies ? Aujourd’hui, à des fins politiques, géostratégiques et économiques, l’eau est instrumentalisée, manipulée, prise en otage par des communautés, des états, des entreprises… au détriment des peuples. L’eau est un élément naturel vital, au même titre que l’air. Elle ne peut être la propriété de quiconque, ni être assimilée à une marchandise. C’est un grand marché sauvage rentable qui traite l’homme comme du bétail et se fout de l’humain, et de l’environnement. Il faut en finir avec le libre-échange, le dumping social et écologique. Le traité de Lisbonne proscrit les aides publiques et contraint à une libéralisation des services publics. Le nécessaire est interdit, le nocif est obligatoire.

  1. Gaz de schiste : une pollution identifiée www.lefigaro.fr › Sciences& Environnement Quand Nestlé tente de privatiser l’eau

2 – Cush sur … archives-lepost.huffingtonpost.fr/…quand-nestle-tent…l-eau-2.html … du district organise une réunion sur un projet de construction par Nestlé d’un complexe industriel qui captera l’eau de la … en ont fait qu’ une bouchée …