Leonarda Dibrani et sa famille vont-elles bientôt revenir en France ? Contacté par Le Figaro vendredi 4 juillet, le père de la lycéenne expulsée l'année dernière évoque un retour dans une quinzaine de jours. Depuis son expulsion, la famille a entrepris des démarches pour obtenir des passeports croates. Leonarda, sa mère et trois de ses frères se trouvent d'ailleurs en Croatie actuellement.

 

 

 

leonarda


"Lundi, ils auront les passeports. Et dans une semaine, quinze jours, on partira, toute la famille ensemble ! Comme ça, ma femme – enceinte de huit mois et demi – accouchera à l'hôpital de Pontarlier", jubile Resat Dibrani.

 

leonarada mode polony

 

"On va leur montrer à Hollande et à Valls, qui est le chef ! On va leur dire en face ! Ils ne me croyaient pas quand on disait qu'on était européens ! Ils nous ont renvoyé au Kosovo comme des animaux, avec de faux papiers ! Ah le préfet du Doubs, il va être bien dans la merde", s'emporte-t-il.
Un possible retour en France

 

leonard2

Fin mai, les Dibrani avaient demandé à l'ambassade de Croatie au Kosovo des passeports croates. Ils ont obtenu des titres de voyage et devront achever cette procédure en Croatie. La mère, Xhemila Dibrani, et quatre des six enfants possédaient des passeports croates dont la validité avait expiré. De surcroit, Xhemila Dibrani possède un certificat de citoyenneté croate dit "domovnica" délivré le 17 janvier 1973 à Vinkovci (est de la Croatie) sous son nom de jeune fille, Braimi.

 

leonard3




La famille va désormais lutter sur le plan juridique pour obtenir un passeport croate pour la plus jeune des Dibrani et, d'un autre côté, pour légaliser le mariage entre Resat et Xhemila ce qui permettrait au père de famille d'obtenir lui aussi un passeport croate et rejoindre les siens à Sisak.