Le gouvernement finalise un plan d’économies pour la Sécurité sociale. Prestations familiales et retraites progresseraient moins vite que l’inflation.

Les mesures d’économies que le gouvernement prépare pour la Sécurité sociale se précisent. François Hollande et Manuel Valls n’ont pas encore rendu les arbitrages définitifs, mais une piste paraît désormais très probable. Les prestations familiales et les pensions des retraités pourraient être provisoirement désindexées, c’est-à-dire qu’elles ne progresseraient plus aussi vite que l’inflation l’an prochain. La plupart des prestations sociales sont aujourd’hui indexées sur l’inflation. Tous les ans, elles sont revalorisées au même rythme que l’indice des prix, afin de préserver leur pouvoir d’achat. Le scénario sur lequel travaille l’exécutif consisterait à les faire progresser de 1 point de moins que l’inflation l’année prochaine.

Lire la suite sur lesechos.fr