Le parquet d’Orléans (Loiret) a annoncé jeudi avoir classé sans suite l’enquête qu’il avait ouverte pour «abus de faiblesse et faux» à la suite de la saisine du préfet du Loiret «sur la possible absence de consentement d’un candidat» de la liste du Front national à Orléans aux dernières élections municipales.

Le préfet du Loiret avait saisi le procureur de la République d’Orléans le 7 mars dernier en invoquant des «informations de presse» faisant planer «un doute (…) sur la possible absence de consentement d’un candidat de la liste Orléans Bleu Marine».

Selon le journal local La République du Centre, Georgette Vassort, 90 ans, qui figurait en 51e place sur la liste du FN, était atteinte de la maladie d’Alzheimer et hospitalisée depuis plusieurs mois. Le mari de la candidate, Bernard Vassort, également âgé de 90 ans, figurait aussi, en 53e place, sur la liste «Orléans Bleu Marine», mais avait déclaré à La République du Centre qu’il «ne voulait pas être candidat». Selon des informations recueillies par ce journal, Mme Vassort n’a pas pu être entendue par les enquêteurs en raison de son état de santé.

La Parisien