L'enseigne, située rue Saint-Honoré, a été la cible d'un important vol samedi matin dont le préjudice s'élève à 600.000 euros.

Le magasin branché parisien Colette à Paris a été victime d'un spectaculaire braquage samedi matin. Située 213 rue Saint-Honoré dans le 1er arrondissement, l'enseigne a été la cible d'au moins deux malfaiteurs casqués et armés d'un fusil et d'une hache qui dès l'ouverture vers 10h ont pénétré de force et sont repartis avec des bijoux, des montres de valeur et des vêtements de luxe. Au moment de ce vol, il semblerait qu'une petite dizaine de clients étaient présents à l'intérieur de la boutique. Personne n'a été blessé.

Les malfaiteurs sont parvenus à prendre la fuite en scooter.

Le préjudice s'élève à 600.000 euros, selon une première estimation communiquée samedi matin.

Il s'agit du troisième braquage d'enseignes de luxe dans ce secteur en une semaine.

Lundi au petit matin, un gang a fait voler en éclats la porte vitrée d'une boutique de la même rue Saint-Honoré avant de s'enfuir avec quelques pièces de valeur. Trente-six heures auparavant, tout près de la place Vendôme, un inconnu porteur d'une arme de poing a tenu en respect le vigile du joaillier de Grisogono tandis que son complice défonçait deux vitrines à coups de crosse, raflant pour 420.000 euros de bijoux et de montres de luxe. «Du travail de pros, commis avec sang-froid par des voyous chevronnés de 40 et 60 ans, décrypte Doron Levy, consultant réputé dans la gestion des risques et auteur d'une étude sur le hold-up pour le CNRS. Comme pour les fêtes de fin d'année ou la Saint-Valentin, l'arrivée du printemps correspond à un moment critique pour les attaques car les nouvelles collections sont sorties et les stocks des boutiques sont garnis. Toute la profession est exposée…»

source logo 3D