blog PS_socialisme genereux avec argent autresLes parents d’enfants handicapés réclament l’abandon d’une circulaire, qui prévoit le déremboursement de frais de transports sanitaires.

Une circulaire ministérielle datée du 27 juin 2013 prévoit le déremboursement de certains transports en ambulance pour les personnes handicapées. La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a fait suspendre cette circulaire. Le dossier a été transmis à Marisol Touraine, la ministre de la Santé. Les familles attendent une annulation définitive.
A Wasquehal près de Lille, les parents de Vincent, âgé de 17 ans et souffrant de leucodystrophie, sont en colère, après le courrier de la Sécurité sociale qu’ils viennent de recevoir et qui leur annonce la mauvaise nouvelle : les frais d’ambulance pour leur fils pourraient ne plus être remboursés si la circulaire, pour l’instant suspendue et en attente d’une décision ministérielle, était validée.
« On se bat pour nos enfants à longueur de temps, pour que leur vie se passe bien, explique le père du jeune homme, au micro de RTL vendredi. Et là on nous rajoute une couche [d'ennuis] supplémentaire », dénonce-t-il.
Cet adolescent est placé dans un établissement spécialisé la semaine, et rentre chez ses parents chaque week-end en ambulance, pour un coût de 1.500 euros par mois.
« L’État demande aux parents d’enfants handicapés de les abandonner dans des centres », s’indigne le père de Vincent, qui estime que « le lien familial ne doit pas représenter des économies à faire ».