Chronique de Sihem Souid

L’actualité du racisme est permanente si on peut user de cette tautologie. La mobilisation antiraciste des élites a mis du temps à se mettre en oeuvre. Comme si le racisme anti-noir était moins urgent à combattre. Bizarrement, ce sont d’abord des Noirs qui ont réagi face aux attaques dont Christiane Taubira est l’objet. [...]

Hebergeur d'image

Il n’empêche, il demeure une impression que nos élites intellectuelles, politiques ou médiatiques sont paralysées devant les manifestations de cette bêtise, rien de moins qu’illégale qu’est le rejet de l’autre en raison de son faciès. L’irruption dans le débat public de cette imposture qu’est le racisme anti-blanc n’y est pas pour rien. Alain Finkielkraut, commentateur façon café du commerce de l’actualité, et ses adeptes ont popularisé cette notion fondée uniquement sur un sentiment ou une émotion.

Il faut le dire une fois pour toutes haut et fort : le racisme anti-blanc n’existe pas.

Ce qui existe en revanche chez certains, c’est une réaction épidermique de rejet ponctuel. D’où ressort l’insulte « sale Blanc », comme il est coutume de rabâcher en exhibant monsieur Dupont en victime – le héros de Finkielkraut -, qui ne constitue cependant pas un système de pensée de hiérarchisation des êtres humains. [...]

En France, le racisme structurel ne touche pas les « Blancs ». Cette évidence – qui ne semble pas l’être pour les élites qui nous gouvernent – est pourtant une réalité bien concrète. Quand un imbécile traite quelqu’un de « sale Blanc », il ne porte préjudice à cette personne que conjoncturellement et non de manière systémique. [...]

Le Point

 

 Communautarisme, Discrimination, En bref, Immigration, Pensée unique, Politique, Racisme anti-Blancs, Société ,, , , , , , , , , , , ,