Interrogé ce matin sur Radio Classique, le député-maire de l’Essonne et président de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan, a déclaré ne pas envisager pour l’instant des alliances avec le Front national.

«Nous présenterons des listes gaullistes pour les européennes» a-t-il dit, excluant tout accord avec le parti frontiste. « Désormais, il n’y a plus que trois partis qui représentent une alternative – le PS et l’UMP, les gens n’en veulent plus. Ce sont le Front de Gauche, mais je n’y crois pas ; le Front national, qui peu encore monter beaucoup mais au prix de divisions entre les Français ; et puis il y a Debout la République.»

Précisant sa pensée, il rajoute :

« Aujourd’hui, le FN ne peut pas rassembler tous les Français, seul DLR peut le faire en tant que parti gaulliste.»

Le Figaro

 

 


Nicolas Dupont-Aignan, invité politique de... par radioclassique