Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La République, mouvement souverainiste se réclamant du gaullisme, se rapprochera du Front national quand ce dernier « ne sera plus d’extrême droite ».

Hebergeur d'image

Interrogé aujourd’hui sur le combat du FN pour que médias et experts arrêtent de lui coller cette étiquette, le député-maire de Yerres (Essonne) a commenté : « le Front national a une sorte de génie, c’est de faire parler de lui toutes les semaines ». « Moi, je propose une autre voie : on peut être patriote en France, on peut vouloir se débarrasser de l’UMP et du PS sans pour autant être Front national. Tout le monde remet toujours le FN au centre du débat politique ! » [...]

Le Figaro