"vous n'aurez pas ma liberté de penser".

Aidez nous a faire vivre ce blog qui nous l'esperons vous satisfera comme l'ancien

Devenez contributeur

proposer-un-article-bleu

                Pensez a indiquer la source

 

 

Mon Site Gratuit : Horloge Virtuelle pour site internet

 

la linea gif3

EnglishEnglishespañolItalianodeutschPortuguês Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska

Le_meilleur_de_l_actualite_france_banniere3_800

 

Pour nous soutenir et nous aider a faire vivre ce blog , sur lequel nous passons beaucoup de temps , même une très petite somme fait plaisir , et merci de votre générosité

 

 

Sponsored Ad

www.reliablecounter.com
Hier klicken

 

 

 

 

 La dette publique en direct Dites merci a l'umps 

 

Dette publique de la France
 €
Déficit public depuis le 1ᵉʳ janvier
 €
Les escrocs vous perdez votre temps ici , vos commentaires sont bloqués

Posté par nonpenseeunique à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Versets révélateurs du coran à l’égard des non musulmans

Versets révélateurs du coran à l’égard des non musulmans

 

 

patriote animè

 

 

coran

appliquer_le_coran_tue

 

coran ,raciste

 

Ceux qui veulent vous faire croire à un « islam modéré » vous mentent afin d’aider à l’islamisation de la France.

Il n’y a qu’un seul et unique islam et voyez par vous même combien il est modéré !

 

Le Coran, Al-Fath 16 : " Dis à ceux des Bédouins qui restèrent en arrière : ‹Vous serez bientôt appelés contre des gens d'une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu'ils n'embrassent l'Islam. Si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux. "

Le Coran, An-Nisa 84 : " Combats donc dans le sentier d'Allah, tu n'es responsable que de toi même, et incite les croyants au combat. Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition. "

Le Coran, Al-Baqarah 190 : " Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. "

Le Coran, Al-Baqarah 193 : " Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes. "

Le Coran, An-Nisa 56-57 : " Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage ! Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres, bientôt Nous les ferons entrer aux Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Il y aura là pour eux des épouses purifiées. Et Nous les ferons entrer sous un ombrage épais. "

Le Coran, Al Iram 15 : " Dis : ‹Puis-je vous apprendre quelque chose de meilleur que tout cela ? Pour les pieux, il y a, auprès de leur Seigneur, des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, et aussi, des épouses purifiées, et l'agrément d'Allah.› Et Allah est Clairvoyant sur [Ses] serviteurs. "

Le Coran, An-Nisa 95-96 : " Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelques infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense; des grades de supériorité de Sa part ainsi qu'un pardon et une miséricorde. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. "

(Oui, Allah est pardonneur et Miséricordieux, pour ceux qui tuent pour leur cause et pour ceux qui embrassent l'Islam.)

Le Coran, An-Nisa 66-67 : " Si Nous leur avions prescrit ceci : ‹Tuez-vous vous-mêmes›, ou ‹Sortez de vos demeures›, ils ne l'auraient pas fait, sauf un petit nombre d'entre eux. S'ils avaient fait ce à quoi on les exhortait, cela aurait été certainement meilleur pour eux, et (leur foi) aurait été plus affermie. Alors Nous leur aurions donné certainement, de Notre part, une grande récompense. "

Haine du peuple Juif et négation de la crucifixion de Jésus :

Le Coran, An-Nisa 155-157 : " Nous les avons maudits (les Juifs) à cause de leur rupture de l'engagement, leur mécréance aux révélations d'Allah, leur meurtre injustifié des prophètes, et leur parole : ‹Nos cœurs sont (enveloppés) et imperméables›. En réalité, c'est Allah qui a scellé leurs cœurs à cause de leur mécréance, car ils ne croyaient que très peu. Et à cause de leur mécréance et de l'énorme calomnie qu'ils prononcent contre Marie. Et à cause leur parole : ‹Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah›... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué. "

Le Coran, An-Nisa 160-161 : " C'est à cause des iniquités des Juifs que Nous leur avons rendu illicites les bonnes nourritures qui leur étaient licites, et aussi à cause de ce qu'ils obstruent le sentier d'Allah, (à eux-mêmes et) à beaucoup de monde, et à cause de ce qu'ils prennent des intérêts usuraires - qui leur étaient pourtant interdits - et parce qu'ils mangent illégalement les biens des gens. A ceux d'entre eux qui sont mécréants Nous avons préparé un châtiment douloureux. "

Pourquoi donc, les Musulmans haïssent tant les Juifs ? C'est que, dès leur jeune âge, le Coran leur apprend à les haïr et à traiter les Juifs de singes et de porcs :

Le Coran, Al-Maidah 60 : " Dis : ‹Puis-je vous informer de ce qu'il y a de pire, en fait de rétribution auprès d'Allah ? Celui qu'Allah a maudit (le Juif), celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs (les juifs), et de même, celui qui a adoré le Tagut, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit›. "

Le Coran, Al-Maidah 64 : " … Nous avons jeté parmi eux (les Juifs) l'inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection… "

La religion d'Allah est anti-chrétienne et anti-Christ, et ils sont contre la divinité de Jésus et contre la Trinité :

Le Coran, Al-Maidah 17-18 : " Certes sont mécréants ceux qui disent : ‹Allah, c'est le Messie, fils de Marie !› - Dis : ‹Qui donc détient quelque chose d'Allah (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ?... À Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux›. Il crée ce qu'Il veut. Et Allah est Omnipotent. Les Juifs et les Chrétiens ont dit : ‹Nous sommes les fils d'Allah et Ses préférés.› Dis: ‹Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés?… "

Le Coran, Al-Maidah 72-73 : " Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : ‹En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie.› Alors que le Messie a dit: ‹Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur›. Quiconque associe à Allah d'autres divinités, Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: ‹En vérité, Allah est le troisième de trois.› Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique ! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux. "

Le Coran, Al-Maidah 75 : " Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent. "

76 Dis : ‹Adorez-vous, au lieu d'Allah, ce qui n'a le pouvoir de vous faire ni le mal ni le bien?› Or c'est Allah qui est l'Audient et l'Omniscient.

77 Dis : ‹Ô gens du Livre, n'exagérez pas en votre religion, s'opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.

78 Ceux des Enfants d'Israël qui n'avaient pas cru (les Juifs) ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu'ils désobéissaient et transgressaient. "

(Cette dernière affirmation est fausse. Ni David, ni notre Seigneur Jésus n'ont jamais maudits les Juifs. Car pour les Musulmans qui maudissent les Juifs, il est écrit : " …Maudit soit quiconque te maudira, Et béni soit quiconque te bénira ! En parlant de la descendance de Jacob " (Genèse 27:29, Nombres 24:9).

Le Coran, An-Nisa 171 : " Ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas ‹Trois›. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. "

 


 

Electeurs avant de voter , lisez ces document : les casseroles du Ps ( rose mafia ) et de l'ump

Les casseroles de l'ump

Les casseroles du ps ( Rose mafia)

 

23 avril 2017

Et le système remporta le premier tour

 

 

Rédigé par notre équipe le 23 avril 2017.

Présidentielle. Le second round s’ouvre pour les deux derniers survivants de cette course folle. Une course qui a déjoué les pronostics de la rédaction de 24 heures actu et qui a malheureusement porté aux nues Emmanuel Macron. Marine Le Pen est certes au second tour, mais la victoire du mondialisme et de la banque semble être promise. Triste France martyrisée par les socialistes et qui s’apprête désormais à être prise par un banquier sans vergogne qui n’a cessé de rappeler son mépris pour elle.

Propulsé en l’espace de quelques semaines en homme providentiel, Emmanuel Macron a réussi le pari de l’élite oligarchique. Celui de se maintenir au pouvoir coûte que coûte. Jusqu’alors, il fallait sauver les apparences et faire dans la sacro-sainte alternance. Un coup à droite, un coup à gauche pour que rien ne change et que les Français soient dépouillés par une Europe non démocratique et toute-puissante. Sarkozy avait imposé (avec la bienveillance du PS) le traité de constitution européenne. Hollande s’est prostitué comme jamais pour les intérêts de Juncker et de Merkel. Des trahisons vis-à-vis du peuple, mais qui avaient au moins gardé un semblant de vernis français. Sarkozy et ses discours aussi fermes que ses actes mous et Hollande, le bon gros socialiste qui ne pensait qu’à faire des blagues autour du buffet.

Avec Macron, la France entre dans une nouvelle dimension. Celle de la gauche décomplexée qui embrasse le libéralisme et le mondialisme sans aucune retenue. Vive les banques ! Vive la finance sauvage ! Vive les délocalisations ! Vive l’immigration massive ! Vive l’Europe non démocratique ! La victoire de Macron au premier tour de la présidentielle est une réussite de taille pour tous les ratés de la politique et tous les lobbys qui l’ont soutenu malgré le vide de son programme et la défiance des Français contre un bourrage de crâne décidément trop voyant. Mais comment expliquer que le fils spirituel de Hollande ait déjà un pied à l’Elysée malgré des faiblesses rédhibitoires pour devenir président de la République ?

« Les Français sont des veaux »

Réfugié à Londres en 1940 au lendemain de l’armistice, le général de Gaulle aurait dit : « Les Français sont des veaux ». Des bêtes encore prêtes à gober, en 2017, la propagande qui s’est déchaînée, il est vrai, avec une force inouïe pour que les suppôts du socialisme restent au pouvoir en donnent toujours plus les coudées franches aux élites mondialisées. La citation exacte du dernier grand homme politique qui a gouverné les destinées de la France se conclut ainsi : « Ils [les Français] sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent ». Et c’est exactement ce qui va arriver dans deux semaines après une campagne médiatique qui vibra au son des fameux « pas de place pour les fachos ! ». Les Français vont vite comprendre que le prochain quinquennat fera la part belle aux immigrés, aux européistes et à la finance. En un mot, tout ce qui n’est pas français sera chouchouté. Un traitement de choc qui aura le sourire carnassier de Macron mise en boîte à la télé que pour seule illustration.

Mais tout n’est pas encore joué pourrait-on penser ! Marine Le Pen est bien au second tour. Après 2002 et la grande surprise qui hante encore les nuits de certains journalistes, le FN arrive une deuxième fois au second tour avec des motifs d’espérer un score tout à fait honorable. Mais difficile d’imaginer que les électeurs seront assez nombreux pour faire élire Marine Le Pen au nez et à la barbe de l’UMPS. Tous vont se retrouver chez Macron. Il avait déjà Robert Hue et Alain Madelin. Des dizaines d’autres vont s’empresser de lui lécher les bottes à commencer par le trotskiste Mélenchon et tous les adorateurs du croulant Juppé.

Le « front républicain » est déjà en marche pour priver les Français d’une alternance et d’un salut tant espéré et si nécessaire. Les deux prochaines semaines vont voir la propagande redoubler pour essayer d’enterrer vivant tous les rêves d’un retour d’une France fière d’elle-même. Alors oui, il faudra voter le 7 mai et éviter de « bien voter » comme cela sera exigé par tous les médias aux ordres des élites. Il faut encore faire trembler ses haineux de la France et se souvenir qu’au-delà de la présidentielle, il y a des législatives à gagner. Le PS officiel est agonisant, les Républicains bientôt atomisés par leurs querelles sans fin et l’extrême gauche dans l’incapacité de remporter le moindre siège sans un coup de pouce du système. Le FN a ses chances.

L’escroquerie Macron rayonnera dès le début des législatives et c’est au FN de devenir la seule et vraie force d’opposition. Le premier tour de la présidentielle laisse un goût amer, mais ne doit pas être l’introduction d’une défaite en rase campagne. La campagne pour le second tour sera difficile, les législatives seront piégeuses, mais il faut bien passer par l’Apocalypse pour que la lumière puisse enfin percer.

Posté par nonpenseeunique à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 avril 2017

Macron se prend pour le Pape François

 

 

Rédigé par notre équipe le 17 avril 2017.

De plus en plus paumé à une semaine du premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron fait désormais de l’œil à l’électorat catholique. Le but est de grappiller des voix à François Fillon et espérer ainsi se qualifier pour le second tour. Une manœuvre grotesque et insultante le jour de la célébration de la Pâques. Macron expose sa vision du catholicisme. Une religion qu’il méprise mais sur laquelle il espère surfer pour poursuivre la politique anti-famille de Hollande.

Rien ne va plus du côté d’En Marche ! Le crypto-parti va à reculons et est à quelques pas de tomber dans l’abysse. Les électeurs potentiels de la baudruche Macron ne sont pas certains de se déplacer en masse le 23 avril et il faut draguer au plus vite une frange de l’électorat pour ne pas déjà sombrer dans les oubliettes de l’histoire politique. Fête de Pâques oblige, Macron joue au type sympa qui aime bien les catholiques et qui admire infiniment leur foi. Allez hop, on s’invite dimanche dans un centre d’hébergement géré par le Secours catholique et on déconne à plein tube sur ce qu’est le catholicisme.

« Etre catholique c’est défendre les droits des plus pauvres, ce n’est pas se battre pour retirer des droits à des hommes et des femmes ». Et paf ! Macron a balancé un uppercut contre les mauvais catholiques et leur représentant : François Fillon. L’ancien Premier ministre ne serait pas digne du vote des catholiques… car il est trop proche de la conception de la famille défendue par l’Eglise. Logique macronienne, quand tu nous tiens ! Fillon est attaqué car il a osé dire que le mariage « pour tous » n’entrait pas dans sa vision du monde. Une tiédeur vis-à-vis du mariage homosexuel qui en fait un catholique étriqué et haineux. En somme, il est l’image que tous les gauchistes rêvent d’affubler les catholiques.

Macron et le catholicisme : la dernière farce mammonique

Pour Macron, être catholique c’est épouser le mariage homosexuel et la théorie du genre. Raté ! Macron ne comprend rien au catholicisme et il a beau dire que « Les valeurs défendues par le Secours catholique, c’est l’idée que je me fais de l’intérêt général et de la générosité », il n’en reste pas moins étranger à l’Eglise et aux croyants. Quelles sont donc les valeurs défendues par le Secours catholique qui plaisent tant à Macron ? Celles de la concupiscence, du mensonge et du pouvoir ? Le catholicisme c’est l’amour de Dieu. Macron, lui, aime l’argent et ce qu’il peut en retirer. La course mammonique dans laquelle il évolue n’a rien de chrétien. Il n’aime pas la famille pourtant socle de la chrétienté et ne parvient même pas à cacher le vide personnel et religieux qui gouverne sa propre existence.

Baptisé à l’âge de douze ans, Emmanuel Macron est fier de ce « choix personnel » qui est censé montrer sa grande maturité (d’âme). Il a fait le choix de l’Eglise en toute connaissance de cause, mais son parcours l’a vite écarté d’un chemin qu’il n’a jamais compris. Banquier sans scrupules au service des puissants, il exècre les pauvres et les plus fragiles. Pire, il a tout fait pour que sa professeure de français divorce. Une fois l’époux neutralisé, il a pris sa place et se présente comme le père des enfants de son ancien rival. Et après, il ose dire que les familles sont multiples, qu’il n’y a pas de règles, que tout se vaut. Étrange conception qui laisse penser que Macron n’a décidément rien compris (encore une fois).

Après son baptême, il dit avoir « moins pratiqué. Aujourd’hui, j’ai une réflexion permanente sur la nature de ma propre foi. Mon rapport à la spiritualité continue de nourrir ma pensée mais je n’en fais pas un élément de revendication ». Il s’interroge sur sa foi et s’appuie sur la spiritualité. Deux choses bien différentes qui illustrent le fait que Macron a de catholique qu’un simple certificat de baptême. Ses actions et ses prétentions sont l’antithèse de la chrétienté. Mais le Mal se permet tous les vices pour gagner. Il faut lui résister et lui dire non pour ne pas sombrer dans ses diaboliques desseins.

Posté par nonpenseeunique à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2017

Pensant être hors antenne, Macron soutient l’islamiste sulfureux Mohamed Saou

 

Par 
Auteur
 
/ Vendredi 14 avril 2017 à 15:082
Capture d'écran Twitter @MmeLenvie.

Polémique. Emmanuel Macron a clairement soutenu, aujourd'hui sur Beur FM, le référent En Marche ! qui a tenu des propos radicaux sur les réseaux sociaux. Le candidat pensait être hors antenne.

Déjà embarrassé par l'affaire Mohamed Saou, le référent En Marche qui ne cache pas son accointance avec les Indigènes de la République et le CCIF et qu'il n'a pas écarté de son mouvement malgré les propos radicaux qu'il tient sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron vient de remettre une pièce dans la machine polémique. Aujourd'hui sur Beur FM, pensant que ses propos n’étaient pas enregistrés, le candidat à l'élection présidentielle s’est lâché en apportant un soutien franc et total à l’islamiste sulfureux...

 

“Une dérive clientéliste et communautariste”

“Il a fait un ou deux trucs un peu plus radicaux, c’est ça qui est compliqué. Mais à côté de ça, c’est un type qui est très bien Mohamed en plus” lâche Emmanuel Macron. Outré par ces propos, le soutien de François Fillon, Eric Ciotti, accuse : “Je suis scandalisé par une telle dérive clientéliste et communautariste” dit-il notamment. Et d’exiger “d’Emmanuel Macron une explication après son intervention qui légitime des propos radicaux” de Mohamed Saou.

Ce dernier avait notamment estimé qu'il n'avait jamais été et ne serait jamais Charlie. En juillet 2014, il avait également aimé sur Facebook la photo de l'imam Tarik Chadlioui (Ibn Ali), qui a radicalisé un kamikaze du Bataclan, comme le rapporte la députée FN Marion Maréchal Le Pen sur Twitter.

 

 

 

 

 

 

 

 


13 avril 2017

VIDEO - Quand un soutien de Mélenchon apprend en direct qu'il veut s'allier à Cuba et au Venezuela...

Par 

Auteur
 

/ Jeudi 13 avril 2017 à 14:40

 

  1. Accueil 
  2.  Politique 
  3.  VIDEO - Quand un soutien de Mélenchon apprend en direct qu'il veut s'allier à Cuba et au Venezuela...

VIDEO - Quand un soutien de Mélenchon apprend en direct qu'il veut s'allier à Cuba et au Venezuela...

Par 
Auteur
 
/ Jeudi 13 avril 2017 à 14:400
Clémentine Autain. Photo © France TV Info
Clémentine Autain. Photo © France TV Info

2017.  Invitée sur France Info, la conseillère régionale d'Ile-de-France Clémentine Autain a appris en direct que le candidat qu'elle soutient, Jean-Luc Mélenchon, voulait faire rentrer la France dans “l’alliance bolivarienne”.

Aïe. Invitée ce matin sur France Info, la conseillère régionale d'Ile-de-France Clémentine Autain a appris en direct que le candidat qu'elle soutient, Jean-Luc Mélenchon, voulait faire rentrer la France dans “l’alliance bolivarienne” : elle n'était pas au courant de cette proposition !

“Je n'ai pas regardé précisément ce point 62” [du programme de Jean-Luc Mélenchon] concède, face à Jean-Michel Apathie, Clémentine Autain. S'en suit un dialogue surréaliste... Regardez >> 

 

 


Autain apprend en direct le projet de Mélenchon... par LeLab_E1

Posté par nonpenseeunique à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ca fait mal la vérité : 80% des collabos de la Seconde Guerre mondiale venaient de la gauche

PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 12 AVRIL 2017

 

« Eh oui, ça fait mal, la vérité dérange » explique le Rabbin Haïm Harboun au début d’un article au ton visiblement irrité par la façon dont la gauche morale réécrit sa propre histoire.

« Il est temps que l’on lève le voile posé par les historiens des années 70 et 80 qui se sont largement employés à revisiter l’histoire pour sauver leurs meubles ! » déclare Haïm Harbour.

Le Rabbin Harboun cite ici Simon Epstein, l’économiste et historien, auteur entre autres de “Un paradoxe français*”.

Extraits choisis.

Mensonge de gauche n°1 :

Les collaborateurs pendant la seconde guerre mondiale étaient majoritairement à l’extrême droite. C’est tout l’inverse. La majorité des premiers résistants était issue de l’Action Française qui prônait le “nationalisme intégral” et était germanophobe.

Mensonge de gauche n°2 :

la gauche pacifiste, antiraciste et philosémite a majoritairement composé la Résistance. C’est tout l’inverse. Les pacifistes ont continué d’être pacifistes sous la botte des nazis (comme les dreyfusards).

Plus précisément, le pacifisme fut le vecteur principal de la collaboration, et les pacifistes furent donc très nombreux à collaborer.

la gauche fut dominante dans la collaboration parce qu’elle fut dominante dans le pacifisme

Georges Suarez, qui fut l’ami de Joseph Kessel dans les années 20 et le biographe de Clémenceau et de Briand est un bel exemple de cette logique de gauche qui mène du pacifisme au nazisme. Par souci de réconciliation franco-allemande, il devint, sous Vichy, un pronaziste effréné, et fut le premier journaliste à être jugé pour collaboration : il était proche de la gauche briandiste.

Que la gauche fut dominante dans la collaboration parce qu’elle fut dominante dans le pacifisme est une vérité très dérangeante, et les historiens soucieux d’inculper “toutes les droites”, soucieux de leur faire porter la responsabilité des erreurs, des trahisons et des crimes des années 1940-1944 ont tous un trou de mémoire sur ces quatre années noires.

Nos historiens – de gauche – chargeront Maurras (Action Française) de forfaits commis par des gens, qui, pour beaucoup, étaient des antimaurrassiens endurcis. Ils s’acharneront sur La Roque (les Croix de Feu), qui vraiment n’y était pour rien, tandis qu’ils ignoreront ces pacifistes, intransigeants et candides à la fois, qui se fascinèrent pour l’Allemagne de Hitler.

Et cela dure jusqu’à maintenant…

Simon Epstein, dans son livre, cite entre autres Bernard Lacache, le président de la LICA (ancêtre de l’actuelle LICRA) qui dénonça ces traîtres qui, ayant milité au sein de ce mouvement pacifiste de gauche, se convertirent à la collaboration. Et bien entendu, il n’oublie pas, dans une notice biographique précise, François Mitterrand…

Mais Mitterrand ne fût pas le seul collabo de gauche qui fit la navette :

  • Drieu-La Rochelle était-il d’extrême droite avant guerre ? Non. Il était de gauche et philosémite.
  • Jean Luchaire, Pierre de Brinon, Alphonse de Chateaubriand : des hommes de gauche.
  • Doriot, Déat ? de gauche.
  • Cocteau, Aymé, Giono ? de gauche.
  • Bergery ? radical de gauche.
  • Bertrand de Jouvenel ? de gauche.
  • Simon Sabiani, Maurice-Ivan Sicard, Paul Perrin, André Grisoni, Paul Rives, Maurice Levillain, Barthélémy Montagnon, René Chateau, Claude Jamet : tous de gauche, tous collabos.
  • Robert Jospin (le père de Lionel) pacifiste intégral, munichois, proche de Marcel Déat : SFIO.
  • Camille Chautemps, Georges Bonnet, Maurice Papon, René Bousquet : la gauche radicale.
  • Robert Hersant : gauche radicale.
  • Charles Spinasse, Georges Monnet : eux aussi de gauche.
  • Alfred Baudrillart, Marc Augier, Jean Balestre : tous à gauche.
  • Camille Planche, Léon Emery, René Gérin, étaient déatistes et venaient de la gauche.
  • Saint-Loup (alias Marc Augier qui, avant guerre, chantait “Au devant de la vie” avec ses camarades juifs des Auberges), Saint-Paulien (alias Maurice-Ivan Sicard, qui avant guerre vomissait dans son “Huron” le fascisme et les fascistes), Roland Gaucher (ex- Roland Goguillot qui militait aux Etudiants révolutionnaires), François Brigneau (Emmanuel Allot, pacifiste de gauche) : des ex-antifascistes, des anciens de la gauche et de l’extrême gauche, et qui devinrent des ordures de la collaboration, puis militants d’extrême droite après la guerre.
  • René Bousquet, secrétaire général de la police de Vichy, responsable de la déportation de 54.000 juifs français, l’ami de toujours de François Mitterrand : centre gauche républicain.
  • 12 des 17 ministres SFIO de la fin de la III° République furent exclus du parti après guerre pour avoir collaborer avec les allemands.

 

Qui sera étonné de rencontrer encore la gauche, aujourd’hui, dans le lit de l’islam ?

Ce court inventaire de la gauche de la honte demande bien entendu à être complété par le parcours de Georges Gustave Hollande, le père de notre président de la République, dont la fiche sur Wikipedia a été totalement réécrite, et je vous laisse imaginer dans quelle direction ;-)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.mandelmike.fr/harboun//index.php?option=com_content&task=view&id=941&Itemid=203

Posté par nonpenseeunique à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Macron, Mélenchon, Fillon, Hamon veulent plein d’Africains en France

Publié le 12 avril 2017 - par 

 

 

 

Au lieu de diaboliser Marine et de lancer des pétitions à tout va contre le vote FN, les bonnes âmes détentrices de la morale bien pensante seraient bien avisées de regarder ce qui se passe en Afrique.

Car si on entend le CRIF, les loges maçonniques ou SOS racisme, bêler au racisme et à l’antisémitisme contre le FN, on les entend moins sur les violations permanentes des droits de l’homme qui se propagent sur le continent africain.

D’ailleurs il n’existe aucun pays d’Afrique qui cumule à la fois tous les atouts d’une société avancée : paix, prospérité économique, libertés fondamentales et respect des droits de l’homme.

L’Afrique cumule tous les handicaps : record de guerres et de conflits armés, record de coups d’Etat, record de chômage, record de famines, records d’épidémies, record de corruption, sans parler du racisme ancestral entre les dizaines de milliers d’ethnies qui peuplent le continent.

Racisme entre Noirs ou entre Arabes et Noirs, qui reste un sujet tabou et n’intéresse ni SOS racisme, ni le MRAP, ni la Licra, même s’il est omniprésent à Calais et Grande-Synthe entre les communautés.

Ces associations voient un raciste derrière chaque arbre et portent plainte à tour de bras, mais comme par hasard, toujours contre un raciste blanc.

Il ne faut donc pas s’étonner qu’un million d’Africains s’apprêtent à fuir leurs pays dévastés pour rejoindre l’Eldorado européen, et notamment la France, qui n’a toujours pas compris que la cohésion nationale est en train de se disloquer.

C’est donc un bond en arrière de 1000 ans  que l’Afrique est en train de subir, pendant que nos élites hypocrites nous vantent les vertus de la diversité et les richesses des cultures exotiques, qui ne peuvent que nous être bénéfiques.

Mais en guise de richesse, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), nous révèle qu’un nombre croissant de migrants, venus d’Afrique de l’Ouest et transitant par la Libye, sont vendus sur des marchés aux esclaves avant d’être soumis au travail forcé ou à l’exploitation sexuelle.

On avait déjà vu la renaissance des marchés aux esclaves avec Daech en Irak, mais le mal se propage. L’Afrique retourne à ses démons.

Les migrants sont vendus en place publique entre 200 et 500 dollars, par des réseaux de passeurs de plus en plus organisés et puissants.

Malnutrition, mauvais traitements, viols et meurtre sont le lot des victimes.

Voilà ce qu’est devenue la Libye depuis la fin du régime Kadhafi.

Voilà la véritable richesse culturelle exotique que refusent de voir nos apôtres de la diversité. L’Afrique de 2017, c’est un bond en arrière de 1000 ans depuis l’indépendance. On voit mal en quoi ce serait une richesse pour la France….

Alors continuons d’accueillir toute la misère du monde pour avoir des milliers de Calais ou de Grande-Synthe. L’immigration est devenue un fléau économique et social. Elle nous ruine et disloque la cohésion nationale.

Les Macron, Mélenchon, Fillon, Hamon et autres irresponsables, n’ont toujours pas compris qu’ils sèment les germes de la guerre civile et creusent le tombeau de la nation.

Jacques Guillemain

Posté par nonpenseeunique à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 avril 2017

Anne-Sophie Lapix indigne de sa mission d’information

 

 

Rédigé par LeRectificator le 12 avril 2017.

Ce 11 avril 2017, Anne-Sophie Lapix (Emission C à vous) a fait preuve d’une telle malhonnêteté intellectuelle face à Florian Philippot, qu’elle mérite le prix spécial de la propagande du système. Nous retraçons l’acharnement d’Anne-Sophie Lapix au cours de cette interview surréaliste, tant la caricature dépasse tout ce que les citoyens les mieux informés pouvaient encore imaginer.

Interrogé à propos de la réponse de Marine Le Pen sur le Vel d’Hiv, Florian Philippot rappelle que Marine Le Pen répondait à la question d’un journaliste en affirmant la position gaulliste, sommes toutes classique. Mais Anne-Sophie Lapix veut faire passer l’idée qu’il y a une stratégie de la provocation dans la communication du Front National, notamment sur une certaine lecture de l’Histoire. Philippot ne se laisse pas piéger : Marine Le Pen n’a pas lancé le sujet, elle a simplement répondu à la question d’un journaliste. Affaire classée.

Anne-Sophie Lapix attaque donc sur le thème de « la petite blague ». Elle ose, mais ils osent tout c’est connu, repasser les images d’une des multiples mauvaises petites blagues de Jean-Marie Le Pen (2010), alors que Le Président d’honneur du Front National a été exclu en 2015, en essayant de transférer la provocation du père sur la fille au motif qu’elle est une « Le Pen ». Pitoyable ! Mais Florian Philippot la renvoie en « hors sujet ». Marine Le Pen n’a pas fait de provocation, elle n’a fait que formuler la position gaulliste, réaffirmée par tous les présidents de la République jusqu’à Jacques Chirac, et rappelée par tous ceux qui ne veulent pas justifier le maréchal Pétain, dont Pierre Bergé. Affaire Classée.

Anne-Sophie Lapix tente alors le mensonge historique : « le FN a été fondé en partie par des collabos » affirme la sainte nitouche. Que c’est pas beau de mentir comme ça Anne-Sophie ! Florian Philippot rétablit la vérité : « vous devez confondre avec le PS, effectivement fondé par des collaborateurs, dont François Mitterrand ». Raté, alors elle veut amener Florian Philippot à se contredire sur le général de Gaulle en ramenant sur le tapis un sujet complètement hors de propos, l’abandon des Harkis. Philippot rappelle simplement la continuité juridique de la France sur ce cas précis, mais sans aucun rapport avec le Vel d’Hiv. A nouveau hors sujet. Affaire classée.

Au total 8 minutes de pression médiatique sur cette question sans intérêt dans la campagne présidentielle (la moitié de l’interview !), pour égratigner le Front National, mais elle n’y parvient pas. La malheureuse Anne-Sophie Lapix ne parvient qu’à se ridiculiser. Il faut dire que depuis le temps que les menteurs professionnels contrôlent les émissions grand public, les responsables du Front National ont eu le temps de s’entraîner à leurs méthodes de voyou.

Au final, Anne-Sophie Lapix s’étale lamentablement et donne un exemple sur les méthodes radicalement anti-démocratiques de cette race de pseudo-journalistes qui se veulent les chiens de garde de la bien-pensance. Prétentieuse et lamentable Anne-Sophie Lapix !

La culture française existe… et ma nulle Macron ne l’a même pas rencontrée !

 

 

Rédigé par 4vinsDivers le 12 avril 2017.

Après le reniement d’Emmanuel Macron qui affirme régulièrement au cours de sa campagne électorale : «l’art français n’existe pas, en tous cas moi je ne l’ai jamais rencontré», ou encore «il n’y a pas une culture française en France», un humoriste amateur d’art comme Pierre Desproges aurait put écrire : On ne dit pas «ma cron», mais «mon con» ; ou bien encore : «Et ma nulle s’appelait Macron, n’est-ce pas Brigitte ?». Comment se faire élire en reniant le peuple français ? Faites comme Emmanuel Macron, en tout cas moi qui suis de culture française, je ne vote pas pour lui puisqu’il m’ignore.

Car la langue française, qui a elle seule démontre qu’il y a une culture française, soit dit en passant, langue romane d’usage avant de devenir littéraire avec les encouragements du roi François Ier, puis académique sous la bienveillance du cardinal de Richelieu, est internationalement reconnue comme la plus apte à la diplomatie. La langue française est par surcroît la langue officielle à l’UNESCO. Non seulement la culture française existe en France, mais elle n’est pas anodine dans les relations internationales, ni à travers la francophonie. C’est tout de même grave de l’ignorer quand on prétend à la présidence de la République, que le candidat Emmanuel Macron doit confondre avec la préséance de la ripoubling.

La langue française existe tellement, que plus d’un milliard d’individus la parlent à travers le monde. La culture française existe tellement que Wikipédia, pour ne citer qu’un outil de vulgarisation grand public, ne parvient pas à l’abréger en moins d’une cinquantaine de pages, auxquelles nous renvoyons le candidat Emmanuel Macron, puisqu’il s’avoue lui même au stade de l’ignorance, mais peut-être bientôt au stade de la découverte ou du cours élémentaire avec un petit effort, s’il lui arrivait de rencontrer l’art français, dont les billets de banque empruntent les symboles pourtant.

La grande majorité des étrangers qui visitent la France sont attirés par son «art de vivre», qui ne sera bientôt plus qu’un souvenir et peut-être une légende si nous continuons à collectionner les sots à la tête de nos ministères, l’Éducation Nationale et la Culture ayant été particulièrement mal servis ces dernières années. Rappelons à Emmanuel Macron que sur l’ossature de la culture gréco-latine, fondée sur une tradition écrite de 3000 ans et diffusée en Europe par les universités (dont l’initiative historique revient à l’Église Catholique en Occident, et à l’Église Orthodoxe en Orient où l’Islam fera des ravages dix siècles durant jusqu’à aujourd’hui, pensons aux destructions de Mossoul ou de Palmyre par exemple), les cultures régionales ont greffé leurs apports originaux et diversifiés, souvent à partir de traditions orales peu à peu affaiblies.

C’est pourquoi la culture française a objectivement intégré la grande diversité de ses apports régionaux, et doit continuer à le faire si elle veut survivre à l’inculture du candidat Emmanuel Macron. Parmi les sept arts classiquement distingués (architecture, sculpture, arts picturaux, musique, littérature, arts de la scène, cinéma), auxquels il faudrait ajouter la gastronomie, il n’en est pas un où la France, pendant 1500 ans, n’ait pas apporté sa touche originale, voire son génie créateur. Que se soit pour l’architecture, romane puis gothique qui naissent dans le bassin d’Île de France et vont rayonner dans toute l’Europe, ou pour le cinéma dont les frères Lumière et Georges Méliès sont considérés comme les initiateurs, l’art français est omniprésent au cœur de nos villes et dans le quotidien des Français du 21ème siècle.

Tout cela renforce le mystère selon lequel Emmanuel Macron n’a jamais rencontré l’art français, ou ignore qu’il y a une culture française en France. Mieux vaut éviter cet homme de peu de valeur, plutôt que de risquer le voir à la tête de l’État, ce serait une catastrophe pour la culture mondiale.

Posté par nonpenseeunique à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]